Clovis Normand

Né à Hesdin le 28 août 1830, au 9 de l’actuelle rue Daniel Lereuil, il est d’abord menuisier. Doté d’une vive intelligence, d’un solide coup de crayon et d’un grand sens de l’observation il se forme lui-même au métier d’architecte et signe ses premiers travaux en 1856. Son activité est considérable : en 40 ans, il dirige 670 chantiers essentiellement localisés dans l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer. Il construit 45 églises et en rénove un nombre plus grand encore, ce qui lui vaut l’appellation " d’architecte des églises ". Citons l’église de Campagne-les-Hesdin, Notre-Dame des Ardents à Arras, les Chartreuses de Neuville-sous-Montreuil et de Parkminster en Angleterre dans le Sussex, l’Hôtel-Dieu et sa chapelle à Montreuil. Il présente même un projet pour la construction de la basilique de Montmartre. Nous lui devons également de nombreuses mairies et écoles du secteur.

L’inspiration médiévale sous-tend toute son œuvre de même que l’utilisation de la brique ou de la pierre suivant les crédits qui lui sont accordés.

Clovis Normand
Clovis Normand

A Hesdin même, où il réside toute sa vie et est élu conseiller Municipal puis adjoint aux travaux, il rénove l’Hôtel de Ville et la Bretèche, reconstruit le Beffroi, crée le petit Théâtre (désormais Théâtre Clovis-Normand) et la Chapelle de l’Hôpital St Jean, restaure l’intérieur de l’église. Avenue du Maréchal Leclerc, on peut voir la maison à la façade richement décorée qu’il construisit pour ses parents.
C’est le beffroi qu’il a construit qui est, depuis le 15 juillet 2005, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Croquis
Croquis

Signature de Clovis Normand
Signature de Clovis Normand


Liens Utiles